Parlons de la région du sud de l'Okanagan et de Similkameen | Parlons Okanagan Sud Similkameen

IE6 n'est pas compatible.

Contactez-nous pour tout soutien quant à votre navigateur.

Parlons de la région du sud de l'Okanagan et de Similkameen

La consultation est terminée.

Les prairies de Kilpoola

Cette consultation publique sur la réserve de parc national proposée dans la région du sud de l’Okanagan et de Similkameen est l’occasion pour Parcs Canada de donner les derniers renseignements sur les limites de la réserve de parc national proposée, d'offrir un aperçu des aspects clés se rapportant à la gestion des terres, de répondre aux préoccupations qu’a exprimées la population lors de consultations antérieures et de soulever d’autres questions.

C’est aussi l’occasion pour vous, en tant que membres de la collectivité locale, de la région ou en tant que Canadiens, de formuler d’autres commentaires et d’avoir votre mot à dire.

Du 10 décembre 2018 au 15 mars 2019, Parcs Canada invite les Canadiens à discuter du projet de réserve de parc national dans la région du sud de l’Okanagan et de Similkameen. Pendant ce processus de consultation publique, Parcs Canada tiendra compte des points de vue exprimés lors de consultations antérieures et se penchera sur de nouvelles questions.

Cette consultation publique sur la réserve de parc national proposée dans la région du sud de l’Okanagan et de Similkameen est l’occasion pour Parcs Canada de donner les derniers renseignements sur les limites de la réserve de parc national proposée, d'offrir un aperçu des aspects clés se rapportant à la gestion des terres, de répondre aux préoccupations qu’a exprimées la population lors de consultations antérieures et de soulever d’autres questions.

C’est aussi l’occasion pour vous, en tant que membres de la collectivité locale, de la région ou en tant que Canadiens, de formuler d’autres commentaires et d’avoir votre mot à dire.

Du 10 décembre 2018 au 15 mars 2019, Parcs Canada invite les Canadiens à discuter du projet de réserve de parc national dans la région du sud de l’Okanagan et de Similkameen. Pendant ce processus de consultation publique, Parcs Canada tiendra compte des points de vue exprimés lors de consultations antérieures et se penchera sur de nouvelles questions.

La consultation est terminée.
  • Buts et objectifs du projet de réserve de parc national

    il y a 3 mois

    La région du sud de l’Okanagan et de Similkameen compte quelques‑uns des écosystèmes les plus rares et les plus biologiquement diversifiés au Canada et assure la subsistance des communautés Syilx/Okanagan depuis des milliers d’années. La nature inspire les Canadiens à tirer fierté de leur patrimoine naturel et culturel, d’un océan à l’autre, et la région du sud de l’Okanagan et de Similkameen ne fait pas exception.

    Une nouvelle réserve de parc national permettra non seulement de renouer une relation de nation à nation avec les peuples autochtones, mais elle contribuera aussi à la création d’un réseau d’aires protégées et de...

    La région du sud de l’Okanagan et de Similkameen compte quelques‑uns des écosystèmes les plus rares et les plus biologiquement diversifiés au Canada et assure la subsistance des communautés Syilx/Okanagan depuis des milliers d’années. La nature inspire les Canadiens à tirer fierté de leur patrimoine naturel et culturel, d’un océan à l’autre, et la région du sud de l’Okanagan et de Similkameen ne fait pas exception.

    Une nouvelle réserve de parc national permettra non seulement de renouer une relation de nation à nation avec les peuples autochtones, mais elle contribuera aussi à la création d’un réseau d’aires protégées et de zones de conservation. Ces aires protégées contribuent à préserver la biodiversité du Canada et offrent aux Canadiens des possibilités inégalées de profiter des joies de la vie en plein air, de découvrir notre environnement et de participer au développement économique durable.

    La région du sud de l’Okanagan et de Similkameen correspond à l’endroit où l’extrémité nord du Grand Bassin atteint la Colombie‑Britannique, à l’extrême sud de la région naturelle du Plateau intérieur.

    C’est l’une des 39 régions désignées dans le plan du réseau de parcs nationaux de Parcs Canada comme étant un élément distinctif du paysage canadien, mais elle n’est pas encore représentée par une réserve de parc national. D’un point de vue national et provincial, la région revêt une grande valeur en matière de conservation et réunit toutes les caractéristiques voulues pour représenter la région naturelle du Plateau intérieur dans le réseau de Parcs Canada.

    Voici les objectifs de la création d’une réserve de parc national :

    • protéger la diversité de la végétation et les particularités topographiques des écosystèmes représentatifs;
    • préserver l’intégrité écologique de l’habitat faunique et des espèces végétales;
    • offrir aux visiteurs des expériences de qualité, comme des activités récréatives, et mettre en valeur le patrimoine naturel et culturel.