IE6 n'est pas compatible.

Contactez-nous pour tout soutien quant à votre navigateur.

Parlons de la région du sud de l'Okanagan et de Similkameen

La consultation est terminée.

Les prairies de Kilpoola

La réserve de parc national dans le sud de l'Okanagan et de Similkameen va de l'avant

Le 2 juillet 2019, les gouvernements du Canada et de la Colombie-Britannique et la Nation Syilx/Okanagan ont signé un protocole d’entente afin de travailler officiellement à établir une réserve de parc national dans la région sud de l’Okanagan et de Similkameen. Il s'agit d'une étape importante vers la création d'une réserve de parc national dans le sud de l'Okanagan-Similkameen.

Le iʔ sc̓ax̌ʷtət / protocole d’entente – qui confirme les limites géographiques de la réserve de parc national proposée, précise les prochaines étapes et fournit un cadre de travail naqscn/knʔxtwix / collaboration alors que les négociations commencent pour conclure l'entente – a été signé par Catherine McKenna, ministre de l’Environnement et du Changement climatique et ministre responsable de Parcs Canada, l’honorable George Heyman, ministre de l’Environnement et de la Stratégie de changement climatique de la Colombie-Britannique, le chef Clarence Louie de la bande indienne d’Osoyoos et le chef Keith Crow de la bande indienne de Lower Similkameen. En collaboration, les gouvernements du Canada et de la Colombie-Britannique et la Nation Syilx/Okanagan prennent des mesures pour protéger ce paysage naturel et culturel emblématique pour les générations futures. En savoir plus.

La réserve de parc national dans le sud de l'Okanagan et de Similkameen va de l'avant

Le 2 juillet 2019, les gouvernements du Canada et de la Colombie-Britannique et la Nation Syilx/Okanagan ont signé un protocole d’entente afin de travailler officiellement à établir une réserve de parc national dans la région sud de l’Okanagan et de Similkameen. Il s'agit d'une étape importante vers la création d'une réserve de parc national dans le sud de l'Okanagan-Similkameen.

Le iʔ sc̓ax̌ʷtət / protocole d’entente – qui confirme les limites géographiques de la réserve de parc national proposée, précise les prochaines étapes et fournit un cadre de travail naqscn/knʔxtwix / collaboration alors que les négociations commencent pour conclure l'entente – a été signé par Catherine McKenna, ministre de l’Environnement et du Changement climatique et ministre responsable de Parcs Canada, l’honorable George Heyman, ministre de l’Environnement et de la Stratégie de changement climatique de la Colombie-Britannique, le chef Clarence Louie de la bande indienne d’Osoyoos et le chef Keith Crow de la bande indienne de Lower Similkameen. En collaboration, les gouvernements du Canada et de la Colombie-Britannique et la Nation Syilx/Okanagan prennent des mesures pour protéger ce paysage naturel et culturel emblématique pour les générations futures. En savoir plus.

FERMÉ: Cette discussion est terminée.
Discussions: Tout (15) Ouvrir (15)
  • Vous devez être connecté pour pouvoir ajouter un commentaire.

    10 sk gra 2016 050

    Les activités suivantes sont permises dans la réserve de parc national proposée :
    • Randonnée équestre
    • Pêche
    • Vélo de montagne dans les zones désignées
    • Randonnée pédestre/course dans la nature
    • Deltaplane et parapente non motorisés
    • Camping (avant‑pays et arrière‑pays)
    • Observation des étoiles/photographie
    • Observation de la nature et de la faune
    • Conduite de véhicules hors route à des fins opérationnelles (p. ex., détenteurs d’un droit de tenure pastorale ou interventions dans une réserve de parc national pour réparer des clôtures), conformément à la loi sur les véhicules à moteur (Motor Vehicle Act) et la loi...

    Les activités suivantes sont permises dans la réserve de parc national proposée :

    • Randonnée équestre
    • Pêche
    • Vélo de montagne dans les zones désignées
    • Randonnée pédestre/course dans la nature
    • Deltaplane et parapente non motorisés
    • Camping (avant‑pays et arrière‑pays)
    • Observation des étoiles/photographie
    • Observation de la nature et de la faune
    • Conduite de véhicules hors route à des fins opérationnelles (p. ex., détenteurs d’un droit de tenure pastorale ou interventions dans une réserve de parc national pour réparer des clôtures), conformément à la loi sur les véhicules à moteur (Motor Vehicle Act) et la loi sur les véhicules hors route (Off-Road Vehicle Act) de la Colombie-Britannique.

    Ces activités seront gérées dans un cadre de conservation qui met l’accent sur le maintien de l’intégrité écologique, la sécurité des visiteurs et la qualité de leur expérience.

    Y a‑t‑il d’autres activités que vous aimeriez que l’on permette dans la réserve de parc national proposée?

  • Vous devez être connecté pour pouvoir ajouter un commentaire.

    11 parkwarden

    Les activités suivantes sont interdites dans la réserve de parc national proposée:
    • Conduite à des fins récréatives de véhicules hors route, conformément à la loi sur les véhicules à moteur (Motor Vehicle Act) et la loi sur les véhicules hors route (Off-Road Vehicle Act) de la Colombie-Britannique
    • Chasse et piégeage
    • Récolte de bois de chauffage
    • Cueillette de champignons
    • Parachutisme et saut extrême
    • Utilisation de drones

    Les activités suivantes sont interdites dans la réserve de parc national proposée:

    • Conduite à des fins récréatives de véhicules hors route, conformément à la loi sur les véhicules à moteur (Motor Vehicle Act) et la loi sur les véhicules hors route (Off-Road Vehicle Act) de la Colombie-Britannique
    • Chasse et piégeage
    • Récolte de bois de chauffage
    • Cueillette de champignons
    • Parachutisme et saut extrême
    • Utilisation de drones
  • Vous devez être connecté pour pouvoir ajouter un commentaire.

    12 interface desert grassland and winery

    Le gouvernement fédéral n’a pas de compétence sur les droits de propriété sur les terres privées adjacentes aux limites d’un parc national. La chasse sur les terres privées est administrée par leur propriétaire, sous réserve de la loi sur la faune de la Colombie-Britannique (British Columbia Wildlife Act). Parcs Canada collaborera avec les propriétaires de terres privées qui permettent la chasse afin de rationaliser les activités.

    Au Canada, le transport des armes à feu est régi par une loi fédérale qui s’applique aux provinces et territoires (le Règlement sur l’entreposage, l’exposition, le transport et le maniement des armes...

    Le gouvernement fédéral n’a pas de compétence sur les droits de propriété sur les terres privées adjacentes aux limites d’un parc national. La chasse sur les terres privées est administrée par leur propriétaire, sous réserve de la loi sur la faune de la Colombie-Britannique (British Columbia Wildlife Act). Parcs Canada collaborera avec les propriétaires de terres privées qui permettent la chasse afin de rationaliser les activités.

    Au Canada, le transport des armes à feu est régi par une loi fédérale qui s’applique aux provinces et territoires (le Règlement sur l’entreposage, l’exposition, le transport et le maniement des armes à feu par des particuliers). La Loi habilitante de ce Règlement est la Loi sur les armes à feu. La Loi s’applique à l’intérieur des parcs nationaux et des réserves de parcs nationaux.

    Si vous transportez une arme à feu lorsque vous traversez une réserve de parc national pour vous rendre ailleurs, l’arme à feu doit être déchargée, désactivée et rangée dans un étui, conformément à la loi fédérale.

  • Vous devez être connecté pour pouvoir ajouter un commentaire.

    13 imae bank helicopter

    Si vous êtes détenteur d’un droit de tenure dans la réserve de parc national proposée, le gestionnaire du projet vous contactera pour discuter des prochaines étapes et répondre à vos questions en détail.

    Concernant les Autochtones, leurs rapports à la terre et leur utilisation des terres seront respectés dans la réserve de parc national proposée.

    Si vous êtes détenteur d’un droit de tenure dans la réserve de parc national proposée, le gestionnaire du projet vous contactera pour discuter des prochaines étapes et répondre à vos questions en détail.

    Concernant les Autochtones, leurs rapports à la terre et leur utilisation des terres seront respectés dans la réserve de parc national proposée.

  • Vous devez être connecté pour pouvoir ajouter un commentaire.

    14 kilpoola grasslands 3 resize

    Les gouvernements du Canada, de la Colombie‑Britannique et de la Nation des Syilx/Okanagan conviennent que la région du sud de l’Okanagan et de Similkameen pourrait accueillir une réserve de parc national. Les parcs nationaux et les réserves de parcs nationaux représentent les plus beaux fleurons du Canada et nous parlent de notre identité, y compris l’histoire, les cultures et les contributions des peuples autochtones. La réserve de parc national proposée nous permettrait de faire connaître les paysages pleins d’inspiration de la région du Sud de l’Okanagan et de Similkameen à la population riveraine, aux Britanno-Colombiens, aux Canadiens et à des...

    Les gouvernements du Canada, de la Colombie‑Britannique et de la Nation des Syilx/Okanagan conviennent que la région du sud de l’Okanagan et de Similkameen pourrait accueillir une réserve de parc national. Les parcs nationaux et les réserves de parcs nationaux représentent les plus beaux fleurons du Canada et nous parlent de notre identité, y compris l’histoire, les cultures et les contributions des peuples autochtones. La réserve de parc national proposée nous permettrait de faire connaître les paysages pleins d’inspiration de la région du Sud de l’Okanagan et de Similkameen à la population riveraine, aux Britanno-Colombiens, aux Canadiens et à des visiteurs du monde entier.

    Parcs Canada joue un rôle prépondérant dans l’économie canadienne. Les dépenses de l’organisme et des visiteurs génèrent d’importantes retombées économiques dans tout le pays et les collectivités locales. Cliquez ici pour lire le rapport.

    Au fur et à mesure de l’avancement de la planification, Parcs Canada collaborera avec les chambres de commerce et les associations touristiques locales à la création d’activités enrichissantes et authentiques sur le terrain, qui favorisent le respect et enseignent l’importance de protéger et de conserver tous les organismes vivants pour le bien de tous, aujourd’hui et demain.