IE6 n'est pas compatible.

Contactez-nous pour tout soutien quant à votre navigateur.

Vous devez être connecté pour pouvoir ajouter un commentaire.

1 – La gouvernance d’une réserve de parc national

il y a 8 mois

Le projet de création d’une réserve de parc national par rapport à l’établissement d’un parc national permet de reconnaître les titres et les droits que détient la Nation des Syilx/Okanagan dans la région du sud de l’Okanagan et de Similkameen. Le comité directeur de la région du Sud de l’Okanagan et de Similkameen montre que les gouvernements provincial et fédéral souhaitent de nouvelles relations, de nation à nation, avec les peuples autochtones, qui se fondent sur la reconnaissance des droits, le respect, la coopération et le partenariat.

Les collectivités locales ont posé des questions sur le fonctionnement de la gestion coopérative dans une réserve de parc national. Les rapports des Autochtones avec la terre continueront d’être ce qu’ils ont toujours été et les résidents de la région et les visiteurs continueront d’y avoir accès. Il suffit de penser à la majorité des parcs nationaux et des réserves de parcs nationaux du Canada qui font l’objet d’une gestion conjointe entre Parcs Canada et les Premières Nations locales, et que les collectivités avoisinantes continuent de fréquenter et d’utiliser comme elles l’ont toujours fait. Les parcs nationaux et les réserves de parcs nationaux qui font l’objet d’une gestion conjointe restent à la disposition de la collectivité et de tous les Canadiens.

Que peut faire Parcs Canada pour promouvoir des relations se fondant sur le respect et la coopération dans la région du sud de l’Okanagan et de Similkameen?

La consultation est terminée.